lundi 29 décembre 2014

Filer et tricoter à la main tout un pull (épisode 3)

J'espère que vous avez passé un bon réveillon et que vous avez l'esprit clair (comment ça? j'oserai insinuer que vous avez trop arrosé l'arrivée du Divin Enfant?... j'en ai vu quelques uns en piteux état au soir du 25, alors je prends les devants ;-)... car on attaque la partie technique de l'aventure!

L'avantage du tricot en 4,5mm, c'est que ça avance vite...
Arrivée sous les bras, un premier essayage m'a permis de vérifier que je ne m'étais pas trompée de taille.



Mon patron d'origine proposait de mettre en forme le corps par des diminutions latérales. Mais pour l'avoir expérimenté à plusieurs reprises, je préfère faire des pinces au niveau de la poitrine et dans le dos, comme on le fait en couture. C'est beaucoup plus anatomique.
Pour cela je m'inspire de la méthode donnée par Ysolda dans Blank Canvas, mais en l'adaptant au top down:
  • Je mesure mon tour de poitrine et mon tour de taille
  • Je mesure la distance entre mes deux seins (qui servira de base à l'écartement des pinces)
  • Je mesure la hauteur entre mon tour de poitrine et mon tour de taille
Grâce à mon échantillon, je déduis:
  • le nombre de mailles au niveau de la poitrine
  • le nombre de mailles entre les deux seins (dans mon cas 40 mailles)
  • le nombre de mailles au tour de taille
  • le nombre de rangs entre la poitrine et la taille (dans mon cas 30 rangs)
  • et donc, combien de diminutions il faudra faire, sur combien de rangs pour avoir un joli pull près du corps (dans mon cas: 24 mailles)
J'ai donc placé 4 marqueurs de pinces (deux dans le dos et deux devant, si si, on a pas de seins dans le dos, mais c'est mieux avec des pinces devant et derrière, ne cherchez pas) écartés de 40 mailles et puis j'ai diminué tous les 6 rangs  comme suit: tricoter jusqu’au 1er marqueur de pince, * glisser le marqueur, ssk, tric jusqu’à 2 m avant le marqueur suivant, k2tog , glisser marqueur, tric. jusqu’au marqueur suivant* et reprendre de * à * une fois. 
Répéter 6 fois (24 mailles diminuées en tout), puis tricoter 8 rgs pour la taille, puis commencer les augmentations pour les hanches (sur le même principe):
Tous les 3 rgs, aug d’une maille à chaque anneau marqueur, 3 fois (+ 12 mailles). puis encore 2 fois tous les 6 rgs (20 mailles en tout).

La pince, presque indétectable.

Bon, je l'avoue c'est un peu technique et j'espère que je suis suffisamment  claire, sinon faites moi signe, j'essaierai de préciser.

En plus comme on peut essayer son pull au fur et à mesure, on voit vite si ça cloche.
Bon, vous n'en êtes pas quitte pour autant... j'ai encore deux trois modifs à vous raconter ;-)

6 commentaires:

  1. Merci pour ces explications car même si je connaissais le principe, je n avais pas le mode de calcul! ! Félicitations quel joli travail. Christiane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christiane! Que l'année te soit douce!

      Supprimer
  2. Super et tes explications sont très claires car j'ai tout compris!!! Je renouvelle ma proposition de te crocheter un châle comme le bleu vu chez moi si tu files une jolie laine très très fine (et si tu n'es pas trop pressée...) Bizzzzzzzzzz de Brunehilde et à bientôt; j'espère accueillir mes fileuses préférées en Normandie !

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces explications ! Je crois que je vais me lancer dans ce pull pour mon dernier filé main car ainsi je verrais le fil qu'il me manque en direct (!!). Je note tes explications et je m'en servirais sûrement le moment voulu.
    Natbertdo sur Ravelry

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nat! J'ai hâte de voir ce que ça va donner.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...