mercredi 2 novembre 2016

The Fall Shawl: filer et tricoter un Dotted Rays d'automne

Mon châle en gradient est fini! Il est très grand et super moelleux! C’est le parfait châle d’automne ;-)

Allez, je vous raconte toute l'histoire:
Au printemps dernier, je suis donc partie de fibres pré-étirées en un fin ruban de chez Loop Fiber Studio, 100% mérinos.
Self Striping Spontaneous Spinning Roving BULLSEYE Bump

J’ai filé chaque mèche sur une bobine en étirage court avant (short forward draw), pour un fil bien lisse:
Une chataigne ou un marron?

Puis j'ai retordu ensemble les deux fils, les couleurs se chevauchant à peu près et créant des effets de transition assez jolis lorsque deux couleurs différentes se rencontraient.
Au final j'ai obtenu un écheveau de 1000 mètres pour un peu plus de 200 grammes, ce dont je suis assez fière, filer fin n'étant pas ma spécialité.
J’ai choisi de faire un retors un peu serré, afin d’éviter au maximum le boulochage du mérinos.
Ça, c'était  cet été, sur la route des vacances!
Une chataigne ou un marron?

L’écheveau était un peu désordonné, mais la pelote très appétissante ;-)
Dès septembre elle a sauté sur mes aiguilles.
Une chataigne ou un marron?

Pour le modèle, après quelques hésitations, j'ai choisi le Dotted Rays de Stephen West pour mettre en valeur l'effet dégradé du fil et ne pas noyer une dentelle dans des changements de couleurs.

Évidement je suis tombée en panne de fil à quelques mailles de la fin…
Chauds les marrons

Mais j’ai pu filer les quelques mètres manquants grâce à Fil-et-Bois, qui m’a fourni la fibre ET le fuseau ce week end. Un superbe fuseau avec une fusaïole en wengué qui tourne parfaitement en affiche 47 grammes sur la balance... un rêve!
Chauds les marrons

Et voilà mon "Fall Shawl" se prélassant au soleil dimanche.
Le patron est très agréable, modulaire, il permet d'aller jusqu'au bout de sa pelote. Il est juste un peu difficile de prévoir le métrage nécessaire pour un I-Cord Bind Off (rabattage avec I-Cord), ou l'on tricote 3 mailles pour en rabattre une... d'où ma mésaventure ;-)

Et vous, qu'avez vous tricoté avec vos filés mains ?




Chauds les marrons

vendredi 1 juillet 2016

Filer en Bretagne retrouver les copines au Festival des Fibres aux Fils !

Le grand jour tant attendu est presque à porté de main!
J-7!

Le Festival des Fibrophiles dans les Monts d'Arrée, à Commana, c'est le week end prochain!
Alors, vous venez?
Avez vous choisi vos ateliers, fait votre planning, réservé votre gite?
Il n'est pas trop tard pour se joindre au troupeau ;-)


J'animerai deux ateliers de filage au fuseau pendant le festival. Il reste quelques places pour l'atelier de perfectionnement, dimanche 10 juillet de 13h30 à 16h00.
Si vous maitrisez les bases du filage et souhaitez progresser vers des fibres plus complexes à manipuler (soie, alpaga, fibres courtes, nappes cardées...), apprendre les différentes techniques d'étirage, le retors navajo, alors cet atelier est fait pour vous!
Les fibres seront fournies et un fuseau vous sera prêté si nécessaire le temps de l'atelier. Je vous remettrai également une fiche aide mémoire des différentes techniques et notions évoquées.
Le prix de cet atelier est de 35€ par personne (à partir de 15 ans).
Les inscriptions se font auprès des vaillantes Fibrophiles ou bien sur place pendant le festival, en fonction des places disponibles.

Pour ma part, je suis très impatiente d'arriver à l'écomusée, de retrouver les copines et surtout de faire plein de nouvelles rencontres, d'échanger et de découvrir de nouvelles techniques (le métier à tisser et la machine à tricoter murmurent à mon oreille la nuit...) !

Je porterai un badge avec tous mes pseudos, n'hésitez pas à m'aborder, pour une fois que l'on peut se voir en chair et en os, il ne faut pas hésiter!

A samedi prochain!!!!


lundi 2 novembre 2015

Les Fibrophiles: un festival autour des arts de la laine en Bretagne!

Bonjour à tous et à toutes!

Un petit message essoufflé en passant, car en ce premier lundi embrumé de novembre une super nouvelle est arrivée à mes oreilles, et je me fait une joie de la partager avec vous!

Vous aimez la laine?
Vous aimez la Bretagne?
Vous aimez les endroits merveilleux?



Alors réservez votre week end du 9 et 10 juillet 2016 et retrouvons nous à Commana, dans les Monts d'Arrée pour partager ces passions dévorantes à l'occasion du festival laineux le plus à l'ouest de la Gaulle ;-)


Plus de détails sur les Moulins de Kerouat? C'est par là!

Pour suivre les préparatifs, rendez-vous sur le blog des Fibrophiles!

Grisaille de novembre, tu ne m'auras pas! Et vous, quels sont vos trucs pour résister?


vendredi 25 septembre 2015

La fileuse est sur Instagram....

Bonjour à tous,

Voici quelques nouvelles, non ce blog n'est pas mort et la fileuse non plus!

Depuis le mois de janvier dernier beaucoup de changements sont intervenus dans ma vie (que du bon, ne vous inquiétez pas) qui me permettent désormais de consacrer plus de temps à ma passion pour la laine et le filage et à la faire partager! 

D'accord, ça ne se voit pas beaucoup par ici, je vous le concède... vous allez comprendre pourquoi un peu plus bas, patience.

C'est avec grand bonheur que j'enseigne désormais le filage!

Pour les parisiens, vous pouvez me retrouver chez Lil Weasel pour des cours filage au fuseau, une à deux fois par mois, en général le samedi matin.

Pour trouver les dates et tous les détails, allez jeter un oeil par ici!

C'est un vrai bonheur pour moi de faire partager ma passion dans un cadre aussi agréable, entourée de cette super équipe.

Et pour ceux qui aimeraient organiser un cours ou un atelier sur mesure, contactez-moi!

Ce petit message pour vous dire aussi que j'ai récemment (ahem, avant l'été, donc tardivement quand même, par rapport à la plupart d'entre vous...) découvert Instagram et que j'y suis beaucoup plus active qu'ici au quotidien. Donc, si vous avez envie de suivre et d'échanger autour du tricot, des fibres et du filage, vous pouvez m'y trouver sous le pseudo @apleinesmains !

Après réflexion, j'ai décidé de conserver ce blog ouvert pour y poster des articles un peu longs, notamment des tutoriels, sans périodicité définie et sans culpabilité ;-)

J'ai fait quelques expériences de teinture cet été que j'aimerais bien  partager avec vous, ça vous tente?

vendredi 12 juin 2015

Le Fuseau libère la fileuse!

Voilà, on aime les belles mécaniques, les grosses cylindrées, les bielles à huiler, les roues, les courroies, et puis un jour, on redécouvre la simplicité, la légèreté, la liberté: LE FUSEAU!

Nouvelle fileuse, j'ai appris à filer au rouet. Je voulais un objet technique, moderne, performant. Je me suis offert un Joy que j'adore, avec plein d'options ajoutées au fur et à mesure: l'épinglier Freedom, le WooLee Winder, la cardeuse...

Et puis j'ai découvert le fuseau grâce à Anne et j'ai eu la chance d'en recevoir de très beaux.

Dark Vador, le fuseau tibétain (comme son nom ne l'indique pas)

Elle m'a initiée à cet art léger, ancestral et sans complication technique. Avec un fuseau et une paire de bras, on peut tout faire, sans autre accessoire.

Alors le fuseau a commencé à m'accompagner dans mes déplacements, lorsque j'avais besoin de voyager léger. Il a fallu du temps pour s'apprivoiser, apprendre à changer de rythme et ne plus penser d'abord à la productivité.

Fuseau turc en genévrier, mèche de Falkland, balade dans Paris.
Petit à petit j'ai découvert que filer au fuseau c'était être au plus près de la fibre et du fil en construction. Que ce n'était pas juste un moyen de découvrir le filage, mais que tous les filages étaient possibles et que c'était sans doute ainsi qu'on les comprenait, qu'on les intégrait le mieux.

A gauche le Yack, à droite du Corriedale.
Corriedale, filé en suspendu et retordu à deux brins.
Yack filé sur fuseau tibétain et retordu en chaine (3 brins).
J'ai été émerveillée de découvrir cette économie de moyens, avec une tige et un contrepoids, il était possible de filer tant de matières diverses, animales ou végétales, fibres longues ou courtes, pour des usages aussi différents que le tissage, le tricot, la broderie, la fabrication de cordes, et j'en oublie sans doute.

Nappe cardée en cours de retors sur fuseau suspendu.
Je suis désormais une fileuse libérée, affranchie des contraintes de temps et d'espace et j'adore ça!

Mon prochain défi? Filer une série d'échantillons du plus grand nombre de fibres possibles, pour connaitre les particularités de chacune.

Et vous, quelle genre de fileuse êtes vous?

mercredi 10 juin 2015

Filer à l'écomusée: Festival Le Lot et la Laine, 3ème édition

Grande excitation par ici!
Dans un mois s'ouvrira la troisième édition du formidable festival Le Lot et la Laine, à l'écomusée de Cuzals, à Sauliac sur Célé!



D'ores et déjà le rouet ronronne, car pour fêter l'événement un SKAL (Spin and Knit ALong : filer et tricoter ensemble) a été organisé par la talentueuse Ambre Nid de Vigogne: filer 1200 mètres de fil fin puis tricoter un châle mystère joliment nommé Grue Cendrée.
Pour voir et partager les avancées de chacun, c'est par là: Groupe Ravelry.

BFL et soie teint à l'indigo et filé sur Joy

Je me réjouis à l'idée de retrouver toutes les copines, de partager des expériences, d'échanger des trucs, de voir toutes les merveilles concoctées par les exposants et de rompre, enfin mon jeûne laineux.... 

11 mois sans enrichir mon stock, en duo avec Tricobsession... ben, il en reste encore plein!

C'est définitif, je suis une fileuse invétérée, de ce coté là, le stock de fibres a bien fondu... 

Mais coté tricot, c'est moins brillant, le nombre d'écheveaux à continué de croitre puisque j'ai filé plus que je n'ai tricoté... dilemne ;-)

Néanmoins, j'ai bien l'intention de profiter du festival pour faire l'acquisition de plein de jolies fibres directement auprès des créatrices et des éleveurs!

Si vous venez dans le Lot, faites moi signe!

lundi 29 décembre 2014

Filer et tricoter à la main tout un pull (épisode 3)

J'espère que vous avez passé un bon réveillon et que vous avez l'esprit clair (comment ça? j'oserai insinuer que vous avez trop arrosé l'arrivée du Divin Enfant?... j'en ai vu quelques uns en piteux état au soir du 25, alors je prends les devants ;-)... car on attaque la partie technique de l'aventure!

L'avantage du tricot en 4,5mm, c'est que ça avance vite...
Arrivée sous les bras, un premier essayage m'a permis de vérifier que je ne m'étais pas trompée de taille.



Mon patron d'origine proposait de mettre en forme le corps par des diminutions latérales. Mais pour l'avoir expérimenté à plusieurs reprises, je préfère faire des pinces au niveau de la poitrine et dans le dos, comme on le fait en couture. C'est beaucoup plus anatomique.
Pour cela je m'inspire de la méthode donnée par Ysolda dans Blank Canvas, mais en l'adaptant au top down:
  • Je mesure mon tour de poitrine et mon tour de taille
  • Je mesure la distance entre mes deux seins (qui servira de base à l'écartement des pinces)
  • Je mesure la hauteur entre mon tour de poitrine et mon tour de taille
Grâce à mon échantillon, je déduis:
  • le nombre de mailles au niveau de la poitrine
  • le nombre de mailles entre les deux seins (dans mon cas 40 mailles)
  • le nombre de mailles au tour de taille
  • le nombre de rangs entre la poitrine et la taille (dans mon cas 30 rangs)
  • et donc, combien de diminutions il faudra faire, sur combien de rangs pour avoir un joli pull près du corps (dans mon cas: 24 mailles)
J'ai donc placé 4 marqueurs de pinces (deux dans le dos et deux devant, si si, on a pas de seins dans le dos, mais c'est mieux avec des pinces devant et derrière, ne cherchez pas) écartés de 40 mailles et puis j'ai diminué tous les 6 rangs  comme suit: tricoter jusqu’au 1er marqueur de pince, * glisser le marqueur, ssk, tric jusqu’à 2 m avant le marqueur suivant, k2tog , glisser marqueur, tric. jusqu’au marqueur suivant* et reprendre de * à * une fois. 
Répéter 6 fois (24 mailles diminuées en tout), puis tricoter 8 rgs pour la taille, puis commencer les augmentations pour les hanches (sur le même principe):
Tous les 3 rgs, aug d’une maille à chaque anneau marqueur, 3 fois (+ 12 mailles). puis encore 2 fois tous les 6 rgs (20 mailles en tout).

La pince, presque indétectable.

Bon, je l'avoue c'est un peu technique et j'espère que je suis suffisamment  claire, sinon faites moi signe, j'essaierai de préciser.

En plus comme on peut essayer son pull au fur et à mesure, on voit vite si ça cloche.
Bon, vous n'en êtes pas quitte pour autant... j'ai encore deux trois modifs à vous raconter ;-)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...